Elèves et citoyens en liberté.

Tiens, c’est aujourd’hui que je pense à l’Europe, la vieille Europe, celle qui se voulait exemplaire, celle fondée par les architectes politiques d’une époque lointaine. On peut la considérer comme une organisation qui est en perte de vitesse, elle est malmenée, à commencer par ses dirigeants, en l’absence de leur exemplarité (tiens te revoilà, chère exemplarité).

La fibre démocratique des fondateurs de l’Europe s’est affaiblie, seul le facteur économique joue son rôle pleinement, d’une façon perverse et sinueuse.

La horde de populistes se tient prêt pour prendre les choses en main, avec l’appui des technologies dévorant l’esprit critique des citoyens. Les héros qui s’appelaient Sartre, Dali, Picasso, Verlaine cèdent la place à Jennifer Lopez, Kanye West et des centaines de trendwatchers.

Sonnons le réveil, comme on a pu le faire dans les organisations et entreprises qui étouffent celles et ceux qui y travaillent. L’entreprise libérée, concept lancé par Isaac Getz, insuffle créativité et autonomie dans les organisations qui souhaitent laisser la place à ceux ‘qui font’.

Il est largement temps de revenir aux initiatives de Freinet, de Montessori, de préparer les citoyens actifs de demain.

Urgence à visionner le webdoc tourné au Lycée Léonie de Waha à Liège -> https://www.rtbf.be/elevesenliberte/

Respirez, dégustez.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *